Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2013 2 26 /02 /février /2013 17:37

 

Cette histoire, c'est une amie sur facebook qui l'avait partagé et elle m'a beaucoup émue. Une histoire en toute simplicité mais qui résume à elle seule la situation de millions de gens sur cette terre.

A méditer  chères amies...!!!!!!! 

Si vous êtes sur facebook, ma page c'est par Là

Un Algérien raconte son aventure…
J’étais en voiture, sur le chemin du retour depuis New York pour Montréal, où j’habite depuis maintenant plus de 20 ans.
Au poste frontière, je remettais mon passeport à la préposée à la douane, et lorsqu’elle lut: « Lieu de naissance: ALGÉRIE », elle me demanda:
- Comment va l’Algérie?
- Ça peut aller, lui répondis-je. Tout ce que l’on souhaite, c’est que ça continue à aller autant bien que mal…
... - Depuis combien de temps vivez-vous au Canada?
- Je viens de boucler ma 20ème année.
- À quand remonte votre dernière visite en Algérie?
- C’était il y a deux ans.
Elle me fixa en souriant et me dit:
- Lequel des deux aimez-vous le plus, l’Algérie ou le Canada?
- La différence que je fais entre l’Algérie et le Canada, est exactement celle que je fais entre ma mère et mon épouse. Mon épouse, je l’ai choisie, je suis tombé sous son charme, je l’aime, j’en suis amoureux, mais elle ne peut en aucun cas me faire oublier ma mère.
Je n’ai pas choisi ma mère, mais je sais que je lui appartiens. Je ne me sens bien que dans ses bras; je ne pleure que sur son épaule.
Elle referma mon passeport, me fixa avec étonnement, puis me dit:
- On entend souvent dire que la vie est très difficile en Algérie. Comment pouvez-vous aimer autant ce pays?
- Vous voulez dire « ma mère »?
Elle sourit et dit: supposons-le.
- Ma mère est peut-être pauvre; elle n’a pas de quoi me payer mes soins, encore moins les honoraires du médecin, mais la tendresse de son giron quand elle m’étreint, et la chaleur de son cœur lorsque je suis dans ses bras, suffisent à me guérir.
- Décrivez-moi l’Algérie.
- Elle n’a pas la beauté blonde, mais la vue de son visage vous apaise. Elle n’a pas les yeux bleus, mais sa vue vous met en sécurité. Ses vêtements sont simples, mais elle porte dans ses plis bonté et miséricorde…
Elle ne se pare pas d’or et d’argent, mais elle porte à son cou un collier d’épis de blé, dont elle nourrit tout affamé. Les brigands l’ont spoliée, mais elle continue de sourire.
Elle me remit mon passeport et dit:
- Je connais l’Algérie à travers les écrans de la télé, mais je n’y trouve rien de ce que vous m’avez décrit.
- Vous avez vu l’Algérie des cartes géographiques. Quant à moi, je parle de l’Algérie enfouie dans mes entrailles.
- Je souhaite que votre fidélité pour le Canada égale celle que vous ressentez pour l’Algérie… Je veux dire votre fidélité à l’épouse autant qu’à la mère.
- Entre le Canada et moi, existe un contrat auquel je dois fidélité, et je ne suis pas de ceux qui ne respectent pas leur contrat. Et je souhaiterais que vous sachiez que cette fidélité, c’est ma mère qui me l’a enseignée…

Partager cet article

Repost 0
Published by les joyauxde sherazade - dans Vie quotidienne - trucs et astuces
commenter cet article

commentaires

amina 04/03/2013 00:09

je suis actuellement en algerie plus precisement a alger pour 2 semaines quoi que l on dise sur l algerie c un pays ou on ressent de la chaleur humaines ce pays est graver dans notre sang moi je
sais que a chaque fois que je le quitte j en pleure meme l ouade el harache sent bon pour moi domage qu il de la coruption et pas que...

les joyauxde sherazade 17/03/2013 22:21



Et oui ma belle j'imagine que tu est déjà de retour le coeur brisée d'avoir quitter l'Algerie, et comme tu le dis si bien c'est un payé magnifique, qui a été rongé par la corruption et une
poignet de mal honnete. Mais il se relèvera un jour, parcequ'il a des ressources inépuisable, gros bisous



Samia 02/03/2013 19:28

Merci Fatima pour cette très belle histoire,pleine de symboles et de sagesse. Je viens de faire un copier/coller pour l'envoyer à tous mes amis (es) vivants à l'étranger,et qui ont parfois le mal
de pays.Personnellement,j'en suis incapable,allah ghaleb,je suis comme un poisson,si on me sort de l'eau (l'Algérie),je meurs. Mais des petits voyages,j'en fais,surtout pour respirer,il en faut !
;))
Merci infiniment pour tout et gros bisous.

les joyauxde sherazade 03/03/2013 14:01



merci pour le partage , effectivement c'est une histoire qui touche des milliers,  voire des millions de gens qui sont originaires d'un payé et qui vivent dans un autre, merci de l'avoir
partager à ton tour, bisous



nina 01/03/2013 11:15

tres belle histoire, merci pour le partage.

les joyauxde sherazade 02/03/2013 04:36



de rien nina, bonne jounrée, bisous



Ouissam 28/02/2013 17:58

Wwawww cest super bien écrit, joli pluumee!!! Merci d'avoir partager ce texte avec nouuuuus! Mon Algérie me manqueeee tellement, cela fais des années que je n'y ai pas été...

les joyauxde sherazade 02/03/2013 23:11



salam, moi je viens de passer une semaine en Algerie, ça fait du bien d'aller se ressourcer


j'espère que t y retournera bientôt, bisous



elisa2newyork 28/02/2013 14:14

Bonjour! Pourquoi choisir? Le titre en lui même est éloquent.
Merci d'avoir partagé cette belle histoire avec nous, la métaphore entre son pays natal et sa mère, entre son pays d'accueil et sa femme est très touchante. Bonne journée !!!

les joyauxde sherazade 03/03/2013 13:59



merci ma chère; moi aussi j'ai trouvé la comparaison très juste et bien parlante, gros bisous



Les Joyaux De Sherazade

  • : ..Les joyaux de Sherazade- Recette de cuisine testées et approuvées, cuisine facile et originale
  • ..Les joyaux de Sherazade- Recette de cuisine testées et approuvées, cuisine facile et originale
  • : Ma cuisine, une passion et plus encore, une cuisine simple, testée et approuvée. Bienvenue dans mon univers...
  • Contact

Rechercher

Réseaux sociaux

 

barremodulevalide

 

Liens Amis

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CuisineAZ.comrecettes de cuisine sur CuisineAZ

Statistiques


compteur de visite

web statistics